Gilbert Mazliah
sanpai, un pélerinage pictural

SANPAI I sanpai

SANPAI IIsanpai
SANPAI III
sanpai

SANPAI IVsanpai

SANPAI V sanpai

SANPAI VI
sanpai


SANPAI VII
sanpai

SANPAI
Continué cette série de peinture. Maintenant, j'en ai fait six.

(...)

SANPAI
tout abandonner!
Le peindre comme un rituel,
comme un mantra à peindre:
Le dire, le redire, le peindre et le repeindre:
Sans oublier le sens, en ouvrant l'image matériellement.
Sans oublier la vie, la matière, la chair,
l'épaisseur, le poids, en les nourrissant constamment
par le sens profond de l'image.
SANPAI
tout abandonner!
en se mettant à terre
oublier l'ego,
ou plutôt lui redonner sa place de satellite.

Poursuivre ce travail. Faire 64 SANPAI au même format,
dans les mêmes conditions en comptant ceux déjà réalisés.

Jeudi 9 octobre 1997
(extrait des Carnets Noirs)



haut
copyright Photos Jacques Pugin ou Maurice Aeschimann